Accueil » Comment fonctionne un déshumidificateur d’air et où le placer ?

Comment fonctionne un déshumidificateur d’air et où le placer ?

par

Un déshumidificateur d’air est un appareil électrique qui sert à réduire l’excès d’humidité dans une pièce ou un espace fermé. Une forte humidité peut provoquer des problèmes de condensation, de moisissures, de mauvaises odeurs et favoriser la prolifération des acariens. Dans cet article, nous allons expliquer comment fonctionne un déshumidificateur d’air et où le placer pour en tirer le meilleur parti.

Le principe de fonctionnement d’un déshumidificateur d’air

Il existe différents types de déshumidificateurs d’air, mais tous fonctionnent selon le même principe : extraire l’eau présente dans l’air sous forme de vapeur d’eau et la transformer en liquide. Pour y parvenir, un déshumidificateur d’air est équipé d’un système de ventilation qui aspire l’air ambiant et le fait traverser un élément refroidissant (généralement un échangeur thermique), où l’humidité se condense et se transforme en gouttelettes d’eau.

Ces gouttelettes d’eau sont ensuite récupérées dans un réservoir intégré à l’appareil, tandis que l’air sec et frais est renvoyé dans la pièce. Certains modèles de déshumidificateurs peuvent également être équipés d’un chauffage afin de réchauffer l’air si nécessaire avant de le redistribuer. Pour mieux comprendre un déshumidificateur d’air pour votre maison, voici les technologies utilisées :

Le déshumidificateur à condensation

Ce type de déshumidificateur fonctionne en faisant circuler l’air dans un échangeur thermique refroidi par un système de réfrigération. Le contact avec la surface froide provoque la condensation de l’humidité qui est alors récupérée dans un réservoir ou évacuée par un tuyau vers l’extérieur. Les déshumidificateurs à condensation sont efficaces et couramment utilisés dans les habitations, mais leur consommation d’énergie peut être relativement élevée.

Le déshumidificateur à absorption

Aussi appelé déshumidificateur à dessiccation, ce modèle utilise un matériau absorbant (généralement un gel de silice) pour capter l’humidité. L’air passe à travers une roue contenant le matériau absorbant qui retient l’eau. La roue est ensuite chauffée pour évacuer l’humidité récupérée, et l’air sec est renvoyé dans la pièce. Ce type de déshumidificateur convient particulièrement aux espaces froids où la condensation est plus difficile à obtenir.

Où placer un déshumidificateur d’air

Pour assurer une bonne efficacité de votre déshumidificateur d’air, il est important de bien choisir son emplacement. Voici quelques conseils pour vous aider :

Optez pour un endroit dégagé

Un déshumidificateur d’air doit pouvoir aspirer l’air ambiant et le renvoyer dans la pièce sans entraves. Il est donc recommandé de le placer à au moins 20 cm des murs ou des meubles, et de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’obstacles devant ou derrière l’appareil.

Choisissez une zone de forte humidité

Pour maximiser l’efficacité du déshumidificateur, installez-le dans la zone où l’humidité est la plus élevée. Cela peut être près d’un mur présentant des signes de moisissure, dans un sous-sol humide ou encore près de la buanderie où l’évaporation de l’eau de lavage augmente l’humidité ambiante. Utilisez un hygromètre pour mesurer l’humidité relative dans différentes zones de votre maison afin de déterminer les endroits les plus humides.

Placez le déshumidificateur au centre de la pièce

Si possible, essayez de positionner le déshumidificateur au centre de la pièce pour assurer une répartition homogène de l’air sec. Cela favorisera une meilleure circulation de l’air et permettra à l’appareil de fonctionner plus efficacement.

La gestion de l’humidité par la ventilation mécanique contrôlée (VMC)

En plus d’utiliser un déshumidificateur d’air, il est possible de réduire l’humidité à l’intérieur d’un logement grâce à une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Ce système permet de renouveler l’air intérieur en continu en évacuant l’air vicié et humide vers l’extérieur, et en faisant entrer de l’air frais.

Une VMC simple flux aspire l’air humide à travers des bouches d’extraction situées dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC) et le rejette à l’extérieur. L’air frais entre alors par des entrées d’air situées sur les fenêtres ou les murs extérieurs. Une VMC double flux fonctionne selon le même principe, mais récupère également la chaleur contenue dans l’air extrait pour préchauffer l’air entrant, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie.

Le rôle de la température et de l’aération pour réguler l’humidité

Outre l’utilisation d’un déshumidificateur d’air et d’une VMC, il est essentiel de surveiller et de réguler la température et l’aération de son logement pour éviter les problèmes d’humidité. Voici quelques conseils :

  • Chauffez votre logement de manière homogène : En maintenant une température constante dans toutes les pièces, vous limiterez la condensation sur les surfaces froides et réduirez l’humidité ambiante.
  • Aérez régulièrement : Ouvrir les fenêtres pendant 10 à 15 minutes chaque jour permet de renouveler l’air et d’éliminer l’humidité produite par les activités quotidiennes (cuisson, douche, respiration).
  • Limitez les sources d’humidité : Veillez à bien utiliser les hotte aspirante et VMC lors des activités générant de l’humidité, comme la cuisson ou le séchage du linge.

En combinant toutes ces actions, vous pourrez réguler efficacement l’humidité de votre intérieur et préserver un air sain et agréable pour toute la famille. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel du domaine si vous rencontrez des problèmes persistants d’humidité dans votre logement.

Articles Similaires