Accueil » Le mystère autour de l’expression « Plus blanc que blanc »

Le mystère autour de l’expression « Plus blanc que blanc »

par

Si vous vivez dans un pays francophone, il est probable que vous ayez entendu au moins une fois l’expression « plus blanc que blanc ». Cette expression intrigue souvent les non-locuteurs natifs et ceux qui ne comprennent pas son origine ou sa signification. Dans cet article, nous allons explorer l’histoire de cette expression populaire et la manière dont elle s’est intégrée à notre culture, notamment à travers différents domaines tels que la publicité et les lessives.

Origines de l’expression

D’après certaines rumeurs et bruits de couloirs, l’expression « plus blanc que blanc » tire ses origines d’un ancien proverbe français datant de plusieurs siècles. L’idée derrière le proverbe est simple : il faut toujours chercher à mettre la barre très haut pour offrir le meilleur de soi-même. Une autre interprétation un peu plus littérale pourrait venir de l’utilisation du blanc comme symbole de pureté et de perfection.

Pays et variations linguistiques

L’expression « plus blanc que blanc » existe également dans d’autres langues et cultures à travers le monde, avec des nuances parfois différentes. Par exemple, en anglais, on parle de « whiter than white » ou encore « purer than pure ». Dans ce cas, la notion clé est celle de pureté plutôt que de couleur. Cette expression est également présente en espagnol comme « más blanco que blanco » et dans plusieurs autres langues.

Utilisation dans la publicité

Un secteur dans lequel l’expression « plus blanc que blanc » a trouvé une place de choix est la publicité. Les professionnels de ce domaine ont rapidement saisi l’intérêt d’utiliser cette expression populaire pour mettre en avant leurs produits et convaincre les consommateurs de leur efficacité.

Lessives et le pouvoir du blanc

Rien de surprenant à ce que l’expression « plus blanc que blanc » soit largement utilisée dans le domaine des lessives. Pour les fabricants, il s’agit d’une manière simple et efficace de promettre aux clients des vêtements impeccables après lavage. En insistant sur cette formule, associée à un sentiment de perfection et de propreté, ils cherchent à créer une véritable connexion émotionnelle entre leur produit et les consommateurs. Des études menées dans différents pays montrent d’ailleurs que ces derniers réagissent très favorablement à ce type de message et sont plus enclins à acheter lorsque la promesse du « plus blanc que blanc » est mise en avant.

« Plus blanc que blanc » et les lessives vont souvent de pair : les marques mettent en avant cette expression pour montrer les prouesses nettoyantes de leurs produits.

Néanmoins, l’usage de cette expression n’a pas toujours été bien perçu et a parfois fait polémique. En effet, certaines personnes considèrent que le recours à cette métaphore entretient une obsession pour la propreté et encourage à vouloir toujours en faire plus. Pour lutter contre cette stigmatisation, certaines marques ont décidé de jouer la carte de l’humour ou de proposer des alternatives plus respectueuses de l’environnement.

  • Confiseries et sucre : Lorsque l’on parle de « plus blanc que blanc » dans le domaine de la confiserie, c’est souvent pour parler de sucre. Les fabricants cherchent ici à rassurer les consommateurs sur la qualité (pureté) du sucre utilisé dans leurs produits.
  • Dentifrices et hygiène bucco-dentaire : Le secteur de l’hygiène bucco-dentaire ne déroge pas non plus à la règle. Les marques ayant pour produit phare un dentifrice blanchissant font régulièrement appel à cette fameuse expression pour vanter les mérites de leurs produits.

Cependant, il est important de se rappeler que « plus blanc que blanc » reste avant tout une figure de style et qu’elle doit être prise comme telle. Les promesses formulées par certains publicitaires peuvent parfois se révéler exagérées et il convient de garder à l’esprit que tous les produits ne tiennent pas forcément leurs engagements en termes de propreté « plus blanc que blanc ».

Conclusion provisoire : entre réalité et rêve

En fin de compte, « plus blanc que blanc » est une expression qui a traversé les âges et fait désormais partie intégrante de notre culture et en art, faire du blanc est une compétence avancée. Qu’il s’agisse d’évoquer la pureté, l’efficacité ou simplement le côté immaculé du blanc, cette formule reste très présente dans notre société contemporaine et sait parler à nos oreilles. Reste à savoir si nous sommes réellement prêts à donner vie au rêve du « plus blanc que blanc », ou si nous préférons rester dans le domaine de l’imaginaire…